TWIN CUP"

Voilà un passionné de mécanique, Fred Piris nous a rejoint cette année à l'ASAPI

Mécano sur hélicoptère à l'armée, il dispute la coupe Twingo sur les circuits de France

40 à 50 fous furieux en piste

 

Voici quelques récits de notre nouveau membre.

 

 

NOGARO :

Bonjour,

 

Voici un petit compte rendu de mon week-end en Twin Cup lors de la coupe de France des circuits à Nogaro.

N’ayant pas pu faire rouler la voiture avant le meeting, j’ai découvert pas mal de problèmes et de pannes lors des essais libres et de la première journée. 

J’ai réalisé les essais chronométrés sur trois cylindres ce qui m’a qualifié en dernière ligne (50ème sur 51).

Lors du tour de mise en grille de la première manche, le moteur s’est arrêté et je n’ai trouvé la panne qu’à la nuit tombé me faisant louper les deux courses de la journée.

Les deux séries du dimanche m’ont permis de découvrir la voiture mais ressemblées plus à une séance de roulage qu’à une course.

J’ai constaté et subi beaucoup de sous virage tout au long cette journée très pluvieuse et j’ai eu beaucoup de mal à suivre le rythme.

J’ai fini 43ème lors de la première manche et 42ème à la deuxième. 

Je suis monté sur le podium comme numéro joker certainement suite à tous mes problèmes du début de week-end et j’ai donc ramené une petite coupe à la maison!

Il me reste maintenant 4 semaines pour faire évoluer la voiture avant le prochain rendez-vous lors des coupes de Pâques à Nogaro et essayer de faire mieux.

 

Fred Piris

 

COUPE DE PAQUES

Je viens de participer à la coupe de pâque à Nogaro et le weekend suivant à la coupe de France des circuits à Pau.

Le premier meeting ne sait pas très bien passé pour moi, avec un accrochage lors de la première manche qui m’a occasionné pas mal de dégâts sur la voiture et un retour de volant qui m’a causé une entorse du poignet droit. J’ai eu beaucoup de difficulté à rouler sur les autres manches.

J’ai mis à profit mes quelques jours de vacances entre les deux weekends pour remettre en état la voiture au niveau mécanique et modifier quelques réglages. Il me reste maintenant pas mal de travail à effectuer en carrosserie.

A Pau, j’ai effectué des essais très moyens par manque de confiance et ce n’est que lors de la deuxième manche que j’ai commencé à rouler. Le dimanche était beaucoup mieux et j’ai pu hausser le rythme lors des deux manches de la journée. J’ai finalement terminé la journée en milieu de classement;

Il me reste encore pas mal de travail à faire au niveau des réglages mais ça progresse dans le bon sens. Cette saison va être une année d’apprentissage et de mise au point.

Voilà pour les dernières nouvelles.

Bonne soirée,

Fred


Réagir

CAPTCHA